Rechercher
  • Eugénie

Paris, un désert médical ?


Au regard du reste de la France, Paris présente une offre médicale hors du commun : sa densité de médecins est deux fois supérieure à la moyenne nationale avec 354 généralistes pour 100 000 habitants et tous les professionnels de santé y sont représentés.


Toutefois, malgré ces chiffres au premier abord positifs, Paris héberge des zones considérées comme des « déserts médicaux ». En effet, la dernière carte du zonage médicale publiée en 2018 par l’Agence Régionale de Santé dévoile une augmentation des quartiers déficitaires en médecins : deux arrondissements entiers, le 18e et le 19e, sont désormais placées en « zone d’intervention prioritaire » ainsi que huit nouveaux quartiers situés dans les 13e, 14e et 20e arrondissements.


gif

La différence entre Paris et les autres déserts médicaux est que la capitale est un désert médical non pas à cause de la distance entre les médecins et leurs patients mais à cause des délais d’attente. Par exemple, les habitants des zones d’intervention prioritaire n’ont accès qu’à 2,5 consultations par an. Cette baisse du nombre de médecins n’est pas restreinte à ces zones mais est enregistrée dans l’ensemble de la capitale. En effet, entre 2010 et 2017, l’Ordre des médecins a enregistré une baisse de 25% des praticiens à Paris. Même si cela a été amorti par le très haut nombre de médecins que la ville avait, cela révèle néanmoins la tendance négative actuelle.


Une des causes majeures de la désaffection de la capitale par les médecins est le vieillissement de la population médicale et son départ en retraite progressif : en 2020, 36% des médecins parisiens avait plus de 60 ans. De plus, on observe une réticence des plus jeunes populations à s’installer à Paris. En cause ? Le prix élevé de l’immobilier et l’appréhension de s’installer dans la capitale au vu des conflits de copropriété et de la difficulté de se déplacer et de stationner dans Paris.



LES SOLUTIONS PRESTONN : OU S’IMPLANTER ?


Experts en l’immobilier, nous cherchons à répondre à vos exigences pour que vous gardiez votre clientèle historique tout en ciblant des zones où vous pourriez séduire une nouvelle clientèle de quartier.


Installez-vous dans des zones sous-dotées pour accéder à une nouvelle clientèle

La faible densité de médecins dans la moitié des arrondissements parisiens fait que de nombreux quartiers de Paris deviennent intéressants : vous pouvez dans ces endroits accéder à une nouvelle clientèle, dont la demande de soins n’est pas satisfaite à ce jour.


Au vu de la répartition actuelle des professionnels de santé au sein des différents arrondissements parisiens, de nombreux quartiers de la capitale sont sous-dotés. C’est le cas notamment des 18e, 19e et 20e qui sont en sous-effectifs dans la totalité des catégories de professionnels de santé. De même, les arrondissements du 10e, 11e, 12e, 13e, 14e et 15e sont disparates : si la densité des pédiatres ou des infirmiers est dans la moyenne, d’autres professionnels de santé sont en dessous de la densité moyenne à Paris. Par exemple, dans ces six arrondissements, les kinésithérapeutes sont environ 14 pour 10 000 habitants alors que leur moyenne parisienne est à 18 kinésithérapeutes pour 10 000 habitants. Et ce sous-effectif concerne plusieurs catégories de professionnels de santé : dermatologues, gynécologues, psychiatres, podologues … !



Installez-vous dans les zones où le contexte démographique vous est favorable : soyez proches des hôpitaux, des écoles ...

En plus de vous installer près des cliniques et hôpitaux où exercent les professionnels de santé pour réduire vos temps de déplacement, il peut être intéressant d’observer la population du quartier ciblé. En effet, selon votre profession et votre clientèle type, le revenu moyen du quartier, le nombre de personnes âgées ou celui de crèches et d’écoles à proximité peuvent être synonyme de nouvelle clientèle. Nous prenons en compte ses différents critères pour vous trouver LA bonne adresse dans Paris et pour vous donner accès à un nouveau marché !



Pour conclure :


Ainsi, contrairement à l’idée première, vous installer à Paris est une bonne idée étant donné que la demande de soins de la population rencontre une offre saturée dont les délais d’attente augmentent de plus en plus. Avec la désaffectation grandissante de la capitale par les médecins, une véritable opportunité est à saisir : tous les professionnels de santé (médicale comme paramédicale) sont assurés de trouver une clientèle.


Prestonn vous aidera à trouver LA meilleure adresse, celle-ci concilie attractivité d’une nouvelle clientèle et maintien de votre clientèle actuelle.


Ne rêvez plus, achetez votre cabinet de rêve !


gif



7 vues0 commentaire